LES DÉPUTÉS DU PAYS NIÇOIS À LA CHAMBRE SUBALPINE DE TURIN (1848-1860)

couv-riberi
Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée aujourd'hui.

26,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : 609
 : RIBERI Mario
 : 9782864106555
 : 2019-10-29
 : Un volume broché de 326 pages, au format 16 x 24 cm. 35 Illustrations couleurs. Couverture pelliculée en couleurs. Bibliographie.



La recherche que Mario Riberi consacre aux députés niçois à la Chambre subalpine de Turin entre 1848 et 1860 est d’une portée plus ample que ce que son seul titre pourrait laisser entendre. Sur une douzaine d’années, une quinzaine de députés en tout et pour tout sur sept législatures, et seulement cinq à la fois, perdus dans une Chambre de plus de deux-cents parlementaires, cela paraît bien peu à côté des Savoyards, des Ligures, des Sardes et des Piémontais. Et pourtant quels députés ! Quelles voix, quelles prestances et quels discours chez Garibaldi, de Foresta, Bottero, Laurenti Roubaudi, Bunico, Niel, Bergondi et bien d’autres pour défendre le Comté ! À travers les débats parlementaires largement explorés, cet ouvrage s’avère d’une richesse insoupçonnée, puisqu’il illustre tant les préoccupations locales de ces élus, liées au maintien du port-franc de Nice ou au désenclavement de l’ancien Comté, que des aspirations hautement politiques, liées à la future construction nationale italienne ou à la position à adopter à l’égard de la France. Ce faisant, à travers une enquête minutieuse s’appuyant sur des sources inédites et sur une bibliographie exhaustive, l’auteur explore un angle inconnu de l’histoire, et non seulement de l’histoire locale : celle de la nation italienne, ainsi que l’histoire française dont il aborde l’une des dernières annexions territoriales continentales ; sans compter qu’il offre aussi l’une des premières manifestations, au lendemain du Printemps des peuples, de l’apprentissage de la démocratie parlementaire.

 

RiberiMario Riberi, enseignant contractuel en 2019 à l’Université LUISS Guido Carli de Rome, est chercheur en histoire du droit à l’Université de Turin.  Il a notamment publié La giustizia penale nel Piemonte napoleonico. Codici, tribunali, sentenze, Torino, Giappichelli, 2016 et Piemonte, Nizza e Savoia di fronte al rinnovamento processuale napoleonico, Torino, Deputazione Subalpina di storia patria, 2017. Il est l’auteur  d’articles dans la Rivista di storia del diritto italiano, Italian Review of Legal History, Historia et Ius, Journal of Constitutional History, l’Ombra, Bollettino storico-bibliografico subalpino, Studi piemontesi, Nice historique et Cahiers de la Méditerranée. En 2016, il a été titulaire d’une bourse de recherche postdoctorale du laboratoire ERMES de l’Université Nice Côte d’Azur pour une recherche sur Les députés de Nice à la Chambre subalpine (1848-1860). Idée démocratique, Territoire, Représentations, sous la direction du professeur Marc Ortolani.