COMTÉ DE NICE BAROQUE

Tome 1 : La Vallée de la Tinée




Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée demain

43,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : 417
 : LORGUES Christiane et René
 : 9782864104162
 : 2004-12-10
 : Un volume cartonné de 100 pages, au format 24 x 31 cm, 213 illustrations couleurs. Couverture pelliculée en couleurs.



Un volume cartonné de 100 pages, au format 24 x 31 cm, 213 illustrations couleurs. Couverture pelliculée en couleurs.

Le baroque méditerranéen florissant dans le Comté de Nice est un art pénétré par les formes les plus animées de la nature : musique, passion, mouvement, il reproduit la molle intermescence des vagues, le corail, la nacre, les algues et les coquilles. Il aime les ondulations des formes en mouvement, les nuages, les flammes, les draperies gonflées par le vent, les effets d'ombre et de lumière. Il est richesse et expansion à Nice comme en Ligurie et surtout en Piémont. C'est un style théâtral, lumineux d'où il se dégage des éléments de profondeur et une tendance au pittoresque. Tous ces caractères se retrouvent dans le baroque niçois.
Le baroque est né à Rome, conséquence d'une crise religieuse. Le Concile de Trente (1545-1563) après une tendance à l'austérité et sous l'influence des Jésuites va provoquer l'expression du triomphe de l'église et le caractère le plus marquant du " baroque " sera le renouveau de l'art religieux que la Renaissance avait subordonné à l'art profane. Les artistes ayant besoin d'émouvoir et de frapper les foules, ont recours à des effets de contraste, d'ombres et de lumière. Ils éblouissent par des coups de théâtre.
Le style baroque découle de l'atmosphère existant après le Concile, besoin de frapper les peuples dont le sentiment religieux s'était égaré après les guerres de religion.
Comment le Comté de Nice, appartenant aux Etats de Savoie a-t-il accueilli entre 1620 et 1780 ce nouveau style ? Les formules italiennes se sont imposées au Comté et à la Savoie en fonction du cadre géographique et des phénomènes politiques, religieux et artistiques.
A Nice, sur la côte et dans l'arrière-pays, des sanctuaires baroques ajoutent à la nature un pittoresque attrayant et varié. Baroque exubérant à Menton où les façades de Saint Michel et de la Conception se dressent au-dessus de la mer dans un effet de perspective accélérée, baroque féerique à Saorge où la chapelle des Franciscains semble s'accrocher à la montagne, pittoresque à Nice où les églises serrées les unes contre les autres, dans les rues grouillantes de la vieille ville, surgissent couronnées de clochers aux tuiles colorées.