PIERRE BENEDETTI LIBERO

Un homme en dehors du bocal




Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée aujourd'hui.

18,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : 280
 : CLAJ - Jeunesse Camping
 : 2-86410-276-5
 : 1998-01-01
 : Broché sous couverture pelliculée en couleurs, format 16 x 24 cm, 184 pages, 55 illustrations noir et blanc.



Broché sous couverture pelliculée en couleurs, format 16 x 24 cm, 184 pages, 55 illustrations noir et blanc.Pierre Bénédetti (1914-1991)
Né à Nice de parents immigrés italiens, son père est cordonnier, sa mère lave le linge des gens du quartier.
A 15 ans, il commence à travailler comme employé de banque, fréquente les jeunes travailleurs et devient président fédéral de la J.O.C. Il s'oriente alors vers le sacerdoce et tardivement apprend le latin, la philo et la théologie.
Directeur de colonie de vacances de l'Enfance Populaire de Carros (A.M.), il prépare d'une façon originale les gosses et les adolescents à la gestion et à leurs responsabilités. Il devient prêtre en 1945. A cause des évènements des Prêtres Ouvriers et de la crise de l'A.C.J.F., ses positions ne correspondant plus à celles de l'Episcopat, il est suspens a divinis par Mgr Remond, son évêque.
Entre temps, il soutient le Mouvement Populaire des Familles, les Aides Familiales, le Ski Club Populaire de la Côte d'Azur... Jeunesse Camping. Ce mouvement sporadique prend tournure et innove dans l'implantation des Relais Internationaux de la Jeunesse à Cap d'Ail, Nice-Cimiez, Cap d'Antibes.
Pierre Bénédetti, devenu Libéro, poursuit son existence comme cuisinier et peintre en bâtiment dans les Relais. Evolution toujours : en 1959, le congrès de Jeunesse Camping décide de devenir la Fédération Nationale des Clubs de Loisirs et d'Action de la Jeunesse (C.L.A.J.).
Libéro devient le grand copain des immigrés qui travaillent dans les Relais. Il ne connaîtra pas de retraite et finit ses jours au Relais de Nice au milieu des jeunes et des travailleurs.