L'intelligence des animaux


Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée demain

16,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : IB47
 : Charles-Georges Leroy
 : 2-910728-54-4
 : Un volume broché, format 14x22 cm, 156 pages



Il fallait, dans les années 1760, de la perspicacité et du courage pour écrire : “Nous avons reconnu, en parcourant la vie journalière de quelques animaux, qu’ils sont doués de la sensibilité et de la mémoire, de la faculté de saisir des rapports et de juger, du pouvoir de réfléchir sur leurs actes…”

Chasseur et philosophe, Charles-Georges Leroy (1723-1789) est un des personnages les plus remarquables du siècle des Lumières. Lieutenant des chasses royales de Versailles et de Marly, il fréquente Condillac, Helvétius, Diderot et d’Holbach, et rédige plusieurs articles pour l’Encyclopédie sur le gibier, les forêts et l’agriculture. Mais ce sont les Lettres sur les animaux, qu’il commence à publier en 1762, une première fois sous un pseudonyme, qui le rendent célèbre. La dernière version qu’il donne de son vivant, un long article intitulé “Instinct des animaux”, paraît dans l’Encyclopédie méthodique en 1794. C’est cette version que nous avons choisi d’éditer ici.

Leroy, précurseur de l’éthologie – discipline scientifique encore prématurée au XVIIIe siècle –, a sans doute été le premier naturaliste à observer les animaux sur le terrain et à rendre compte de leurs comportements dans des termes que l’éthologie moderne reconnaît en grande partie comme siens.

Il est temps de rendre à Leroy sa place, parmi les grands classiques de la pensée.

Le texte de Charles-Georges Leroy est accompagné d'analyses de François Sigaut, de Jean-Luc Renck et de Véronique Servais.