LES PREMIERS REPUBLICAINS GRASSOIS

PROCÈS-VERBAUX DES SOCIÉTÉS POPULAIRES de GRASSE (29 janvier 1794 - 29 décembre 1794) et de PLASCASSIER (27 avril 1792 - 28 septembre 1794)



couv_societe_populaire_de_grasse_17x24
Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée demain

30,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : 595
 : FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, FROESCHLÉ Michel
 : 9782864106401
 : 2018-01-10
 : Un volume broché de 516 pages, au format 15 x 23 cm. 5 Illustrations noir et blanc. Couverture pelliculée en couleurs. Bibliographie.



Co-édition SERRE EDITEUR - COMITÉ DES TRAVAUX HISTORIQUES ET SCIENTIFIQUES (Section d’histoire moderne, de la Révolution française et des révolutions)

COLLECTION DES DOCUMENTS INÉDITS SUR L’HISTOIRE DE FRANCE
Série procès-verbaux des sociétés populaires N° 7

 

Le Musée d’Art et d’Histoire de Provence de Grasse conserve les procès-verbaux manuscrits des délibérations de deux Sociétés populaires : la Société de la ville de Grasse et la Société d’un de ses hameaux, Plascassier. Ces manuscrits ont été acquis par M. de Mougins-Roquefort, conseiller à la Cour des Comptes d’Aix en 1876, et donnés plus tard, en 1923, au musée de Grasse.

Les deux registres in folio des délibérations quotidiennes de la Société républicaine de Grasse (Ms 40/1, 378 pages, et Ms 40/2, 232 pages) couvrent respectivement les périodes suivantes : 10 pluviôse an II (29 janvier 1794) - 28 thermidor an II (15 août 1794) pour le premier, 29 thermidor an II (16 août 1794) - 9 nivôse an III (29 décembre 1794) pour le second. 

Les deux petits cahiers des délibérations, très irrégulières, de la Société de Plascassier (Ms 41/1, 38 feuillets et Ms 41/2, 25 feuillets) s’étalent sur une période plus large : 27 avril 1792 - 29 pluviôse an II (17 février 1794) et 30 pluviôse an II (18 février 1794) - 7 vendémiaire an III (28 septembre 1794) pour le second.

Ces documents n’ont jamais été publiés. 

Les Sociétés populaires de Grasse et de Plascassier elles-mêmes n’ont jamais été étudiées autrement que dans une histoire générale, soit du département du Var soit de Grasse, au cours de la période révolutionnaire. Un seul auteur a abordé très succinctement la question, au sujet de la Société de Plascassier.

En publiant l’intégralité des procès-verbaux de ces deux Sociétés, les auteurs ont voulu approcher au plus près leur vie quotidienne, différente et complémentaire selon que les membres habitent dans la ville ou dans son hameau.

D’autre part, alors que la plupart des procès-verbaux des délibérations de la Société de Grasse sont perdus pour la période qui va de 1791 au début de début de 1794, ceux de Plascassier, qui commencent avec la création de ce club en 1792, permettent de jeter un regard sur la Société de la ville qui l’a créé, qui lui a donné son règlement et qui le domine dans la plupart de ses décisions. Puis, à partir du 10 pluviôse an II jusqu’au début de l’an III, les procès-verbaux des délibérations de la Société grassoise prennent, en quelque sorte le dessus. Ils permettent en effet de saisir directement, en cette période privilégiée de la vie des sociétés politiques, les préoccupations et les actes du club des sans-culottes, tant au niveau local de ses interventions auprès de la municipalité et du district de Grasse, qu’au niveau national de sa correspondance et de son réseau d’affiliations. Tout cela avec pour toile de fond, une guerre omniprésente et quasiment ininterrompue.