CATHERINE SEGURANE


Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée aujourd'hui.

10,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : 312
 : SCOFFIER Françoise
 : 2-86410-307-9
 : 1999-01-01
 : Broché sous couverture pelliculée en couleurs, format 16 x 24 cm, 104 pages.



Broché sous couverture pelliculée en couleurs, format 16 x 24 cm, 104 pages.C'était à Nice, c'était le 15 août 1543. La flotte ottomane baignait dans les eaux de Villefranche depuis le 5 juillet, prête à attaquer les remparts de Nice. L'armada était imposante : 110 galères, 40 fustes et 4 malhonnes. Cette flotte impressionnante sortit le 15 août de la rade et se plaça face au Château pour le bombarder.
Les Niçois se ruèrent sur les remparts : devant eux, les Turcs, effrayants, sans pitié, tuaient, pillaient, violaient, soutenus par leurs fidèles alliés, les Français de François 1er...
Les Niçoises offrirent une résistance farouche ! Elles criaient : Catherine, Catherine, au rempart ! Avec nous ! Mais Catherine était déjà là-haut, son battoir de lavandière à la main. C'était une femme encore jeune, grande, aux larges épaules et aux hanches étroites : une musculature d'homme. Son visage passionné, sec et brun, était dévoré par l'éclat de deux vastes yeux noirs. Sa chevelure sombre était abondante, elle était vêtue d'une côte aux couleurs vives. Ses pieds étaient nus dans des sandales de corde. Elle se mit à crier, sans arrêt, à s'en déchirer la gorge : Sus aux Turcs ! Sus aux Turcs !