HISTOIRE DE LA DIGUE DES FRANÇAIS, NICE

Mutations de la ville de NICE vers l'ouest, de l'endiguement du VAR au coeur administratif des Alpes-Martimes




Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée lundi

25,00 € l'unité




Caractéristiques


Référence : LS013
 : BOURRIER-REYNAUD Colette, BOURRIER Michel
 : 2005-08-16
 : Ouvrage relie couverture simili cuir, de 280 pages, au format 16,5x 24,5 cm. Illustrations en n/b.



Un quartier, c'est la mémoire d'hommes et de femmes, l'empreinte dans la pierre, l'environnement et la vie de ses habitants du temps qui passe.

L'histoire de la Digue des Français est à ce titre exemplaire : elle résume l'évolution de Nice depuis deux siècles, symbolise sa métamorphose ces trois dernières décennies, se calque même sur celle du département. Singulier destin pour ce quartier aux fortes racines, historiquement chargé de nissartitude avec ses familles d'exploitants agricoles, au nom fleurant bon le terroir, qui lui ont longtemps fait conserver son caractère et son mode de vie rural. Avec ses laiteries, son huilerie! L'époque où à l'emplacement de l'actuel Palais Nikaïa, on pouvait venir faucher de l'herbe pour le bétail ou " faire les pissenlits " pour ses lapins. La campagne aux portes de la ville ou plutôt dans son vestibule.
Mais Nice a grandi, poussé irrésistiblement vers l'ouest. Le 1er mai 1979, Nice-Matin, quittant l'avenue Jean Médecin, s'installait 214 route de Grenoble. Choix témoignant de la conviction que la Digue des Français occupait une position stratégique d'avenir. Avec le CADAM, véritable centre de décision du département, la sortie de l'autoroute, la proximité de l'aéroport, la réalisation prochaine de Nice Méridia, royaume " high-tech ", le doublement de la RN 202, le quartier a les clefs du futur.
Colette Bourrier-Reynaud et Michel Bourrier ont réussi le tour de force de donner une triple dimension à leur travail : humaine, avec un sens aigu de l'anecdote, historique et sociologique. Tous les Niçois fiers de leur patrimoine ou simplement amoureux de leur ville apprécieront cet ouvrage appelé à faire référence.